Retrouver l’ensemble des festivités de Cabrières dans la partie agenda de la page d’accueil

Exposition photo du 12 décembre au 12 mars 2021

Galerie Photo des Schistes – Caveau des Vignerons de Cabrières

Entrée libre du lundi au samedi de 9h à 12 h et de 14h à 18h ; dimanche et jours fériés de 10h à 12h et de 15h à 18h

Arbres, troncs ,souches

Exposition photographique, noir et blanc, Dominique Cruchet

Les arbres et troncs de cette exposition nous emmènent dans deux lieux différents mais conservent le même univers. 

La forêt est un sanctuaire, un lieu sacré. Les Celtes la considérait sans doute ainsi et les cérémonies qui s’y déroulaient rendaient hommage aux arbres, les animaux et les esprits y trouvent refuge.

Aujourd’hui la forêt et les arbres sont à la fois célébrés et plus que jamais menaces. Parfois on s’inquiète, avec raison, aux désastres à des milliers de kilomètres quand à nos portes, d’une ampleur différente, les massacres sont de même nature.

La forêt de châtaignées dans les hauts de Cabrières pourraient prétendre appartenir aux forêts anciennes. Il semble que ces arbres se perpétuent des souches de leurs ancêtres, les jeunes pousses se nourrissent des troncs sans âges. 

La forêt primitive canadienne en Colombie Britannique est par endroit restée intacte mais aujourd’hui bien convoitée. Celle de Revelstock, d’où proviennent ces images, est une sorte témoignage de son passé glorieux, les troncs de ces cèdres ont été coupés au début du XXe siècle et sont ainsi restés figés dans le temps. 

Les arbres étaient coupés en hiver pour faciliter le débardage sur la neige, la hauteur des souches donne une estimation sur la quantité de neige et du mode d’abattage, les trous servaient à installer un échafaudage et les bûcherons de part et d’autre actionnaient la scie passe-partout

L’endroit m’avait été indiqué par un garde forestier qui nous avait remarqué, mon épouse peintre et moi-même, occupés à documenter un parc régionale et devant notre intérêt nous avait indiqué le lieu où se trouvait les souches encore enracinées qui lentement prenaient ces formes envoûtantes.

Ces instants photographiques conservent l’impression initiale de la rencontre entre le lieu, l’objet, le sujet de la photographie. 

Balade du Clermontais

Autour des mines de Cabrières

Samedi 23 janvier 2021 (REPORTEE A L’AUTOMNE 2021)

Rendez-vous à 14h au caveau de l’Estabel

Le secteur minier de Cabrières est l’un des plus anciens centres miniers européens
d’exploitation du minerai de cuivre et de métallurgie chalcolithique.
Sur la colline de Pioch-Farrus à 700 m au nord est du village de Cabrières est située la mine
Pioch-Farrus 1 qui est la plus importante du district minier avec un développement de plus
de 2 km de galeries.
Toujours en cours d’étude cette mine qui devrait être ouverte au public dans les années à
venir a connu une longue période d’exploitation.
Des alvéoles d’exploitation au feu ont été datées d’environ 4000 ans à la mine Pioch-Farrus
IV. L’exploitation du minerai de cuivre est aussi attestée à l’âge du bronze (mine de la vierge)
à la protohistoire et surtout durant la période antique entre le Ier siècle avant J.-C et le Ier
siècle après.
Une exposition permanente est visible au caveau l’Estabel ou l’on pourra y découvrir
plusieurs objets (outils, lampes, céramiques) qui ont été découverts ces dernières années sur
la colline de Pioch-Farrus.

La balade sera suivie d’une dégustation au caveau (sous réserve)

Informations au 04 67 96 23 86, www. destination-salagou.fr