Le Mas Coris

L’aventure à marche forcée

Un peu de chance, un soupçon d’inconscience et beaucoup de motivation ont porté le Mas Coris sur les fonts baptismaux. En quelques mois à peine…

Si le Mas Coris a officiellement vu le jour le 1 er octobre 2009, le projet de création de ce domaine a vraiment germé cinq mois auparavant. C’était le jour de l’Ascension, lors de l’inauguration, conviviale et informelle, du splendide Mas des Quernes de Jean Natoli et Peter Riegel, à Saint-Jean-de-Fos (Hérault). C’est là, entre une parcelle de carignan et une jolie bordure d’oliviers, sur les Terrasses du Larzac, que l’aventure a commencé. Une aventure pour nous, une épreuve pour Jean Natoli, contraint de répondre, dans la minute (!), aux mille questions dont nous l’avons assailli pendant la visite de ses terres. Une seule résume parfaitement notre état d’esprit ce jour de mai : « Et pourquoi pas nous ? »

Patient, pédagogue, notre ami de très longue date répondit, sans rien cacher aux néophytes que nous étions des aléas d’une telle entreprise, sans nous décourager non plus. Mais nous n’écoutions déjà que le « possible », pour ne pas entendre le « compliqué »…

Coup de cœur à Cabrières

Un mois plus tard, nous commencions, à moto, notre visite de plusieurs terroirs du Languedoc. Remercions au passage la disponibilité et la gentillesse de quelques-uns de nos hôtes vignerons : Sébastien Fillon (Saint-Jean-de-La-Blaquière), Pascal Blondel (Neffies), Christian Richier (Fontanes-Sommières), et, plus tard, Jeff Coutelou (Puimisson).

Au mois de juin 2009, nous découvrions nos parcelles actuelles, à Cabrières. Coup de cœur immédiat pour ces deux petits hectares de vignes, en conversion bio depuis un an. En octobre, enfin, nous prenions possession de nos terres, déjà riches d’une histoire ancienne et dont quelques constructions – deux vieux puits, un mazet en ruines – sont encore les témoins.

Vive l’autonomie !

En 2011, le Mas Coris trouvait son autonomie en prenant ses quartiers dans une vieille bâtisse en pierres, au centre de Cabrières. Travaux de rénovation, installation des cuves et des barriques, l’année voyait aussi une autre parcelle rejoindre le domaine, tandis que la plantation de plus de 2.200 pieds ouvrait la perspective d’une production de vin blanc. Trois ans plus tard, alors que ce premier blanc était enfin mis en bouteilles, une parcelle de clairette complétait notre vignoble.

Tel est donc le chemin parcouru à grands pas, ou plutôt à marche forcée, depuis la rédaction de l’audit demandé à Natoli and Coe et qui, en 2010, fournissait les premières pistes de travail : « améliorer les équilibres des vignes, définir des objectifs à moyen terme, décider des investissements et s’assurer de leur valorisation. »

Dans notre tête, tout devenait clair et l’objectif – créer une gamme de trois couleurs, avec des produits bio de qualité et bien valorisés – nous semblait à portée de main. Mais on ne nous avait pas encore tout dit…

Le Mas Coris s’agrandit encore

Pourtant, malgré les embûches de toutes sortes, la belle histoire ne s’est pas arrêtée là. L’accueil réservé à nos cuvées et un début de notoriété allaient, si besoin était, redonner du tonus à notre motivation. En 2015, deux autres parcelles (un grenache et un cinsault) entraient dans le périmètre du Mas Coris et entamaient leur conversion bio. Avec cette nouvelle surface (de 1,2 ha au total),  de nouvelles perspectives de production s’ouvraient…

Pourtant, et c’était programmé dès son achat, ce nouveau cinsault dut être arraché en décembre 2016. Trop de manquants, trop peu de raisins, bref, une vigne en fin de vie… Avant cela, cette parcelle fournit ses dernières grappes qui, mélangées à celles du grenache « d’en face », donnèrent une cuvée spéciale baptisée « Les Frangins ». Résultat : un peu plus de 1.300 cols fournis en exclusivité à un nouveau restaurant de Montpellier.

Un caveau de dégustation au centre du village est ouvert régulièrement. Des animations y sont également proposées.

Plus d’infos

TEL : 06 74 14 88 91, route de Clermont 34800 Cabrières

Le conseil municipal

Le 23 mai 2020, le nouveau conseil municipal (11 membres) a été élu pour un mandat de 6 ans de 2020 à 2026

Myriam Gairaud a été élu à l’unanimité maire de la commune

Adjoints : Première adjointe : Marylise Malafosse-Donguy, deuxième adjoint, Cédric Gabriel, troisième adjoint, Patrick Hernandez

Conseillères municipales déléguées : Lucie Salic (éducation) et Agnès Salles (CCAS)

Conseillers municipaux : Michel Soler, Philippe Trinquier, Vivien Fons, Jerome Romano, Eric Peter

Le conseil municipal 2020 2026

De gauche à droite : Eric Peter, Lucie Salic, Philippe Trinquier, Marylise Malafosse-Donguy, Cédric Gabriel, Myriam Gairaud (Maire), Patrick Hernandez, Jerome Romano, Agnès Salles, Vivien Fons, Michel Soler

Les Commissions

Finances/Budget/PersonnelQualitéDélégation
Myriam GairaudMairepersonnel communal administratif/école et garderie
Marylise Malafosse Donguy1ere adjointepersonnel communal administratif/école et garderie
Cédric Gabriel2eme adjointpersonnel technique
Patrick Hernandez3eme adjoint
Philippe Trinquierconseillerpersonnel technique
Information/communication
Myriam GairaudMaire
Marylise Malafosse-Donguy1ere adjointe
Patrick Hernandez3eme adjointdélégué
Lucie Salicconseillère
Agnès Sallesconseillère
Philippe Trinquierconseiller
Education /jeunesse
Myriam Gairaudmaire
MaryLise Malafosse Donguy1ere adjointe
Lucie Salicconseillèredéléguée
Eric Peterconseiller
Vivien Fonsconseiller
Action sociale /CCAS
Myriam GairaudMaire
Agnès Sallesconseillèredéléguée
Jérôme Romanoconseiller
Lucie Salicconseillère
Vivien Fonsconseiller
Environnement/Culture/Patrimoine
Myriam GairaudMaire
Marylise Malafosse Donguy1ere adjointedéléguée
Patrick Hernandez3eme adjoint
Lucie Salicconseillère
Jérôme Romanoconseiller
Eric Peterconseiller
Michel Solerconseiller
Cimetières
Philippe Trinquierconseiller
Jérôme Romanoconseiller
Travaux-bâtiments-voirie-réseaux
Myriam GairaudMaire
Marylise Malafosse-Donguy1ere adjointe
Cédric Gabriel2eme adjointdélégué
Eric Peterconseiller
Vivien Fonsconseiller
Michel Solerconseiller
Philippe Trinquierconseiller
Urbanisme
Myriam GairaudMaire
Cédric Gabriel1er adjointdélégué
Michel Solerconseiller
Eric Peterconseiller
Lucie SalicConseillère
Vivien Fonsconseiller
Représentants à la Communauté de communes du Clermontais
Myriam GairaudMaire, titulaireVice présidence à la Communauté de communes
Marylise Malafosse-Donguy1ere adjointe, suppléante
Commission d’appels d’offres
Myriam GairaudMaire
Marylise Malafosse-Donguy1ere adjointe
Philippe Trinquierconseillersuppléant
Cedric Gabriel2eme adjoint
Michel Solerconseillersuppléant
Patrick Hernandez3eme adjoint
Eric Peterconseillersuppléant
Représentants au Syndicat Mixte du Fleuve Hérault
Myriam GairaudMaire
Marylise Malafosse-Donguy1ere adjointesuppléante
Représentant au Sydel Coeur d’Hérault
Myriam GairaudMaire

Présentation de Cabrières

Notre commune

  • Région Occitanie
  • Département de l’Hérault
  • Arrondissement de Béziers
  • Canton de Mèze
  • Communauté de Communes du Clermontais www.cc-clermontais.fr
  • Population : 536 habitants (recensement INSEE 2020)
  • Superficie : 2901 Ha

La commune possède :

Une école, une agence postale communale, une bibliothèque un stade et un city, des commerces, des caveaux viticoles, des circuits de randonnées et de VTT, une aire de décollage de parapente et un site d’escalade…